Court-métrage Zoua

 

Voici l’histoire incroyable du court-métrage Zoua, depuis sa création jusqu’à sa présentation dans les salles du monde entier !

En novembre 2017, le collectif Artiste pour rêver est créé, avec pour 1er objectif la réalisation d’un court-métrage en collaboration avec les enfants de l’AJAFEC. Il se compose de Pitch Comment, talentueux dessinateur jurassien, de Meyril Beynon, productrice, de Julie Loichat, éducatrice de l’enfance, de Régis Cramatte, photographe et de Tiziana Giammarino, scénariste et investigatrice du projet. Leur but, réaliser un projet avec des enfants malades et leurs frères et sœurs.

Début décembre, le collectif invitait 10 enfants de l’AJAFEC pour une journée de créativité qui leur a permis de définir les bases du court-métrage : son personnage principal, Zoua, son histoire ainsi que toute une série d’animaux, imaginaires ou non. Pitch Comment a pu, en direct, représenter en image les volontés des enfants, sous leurs regards ébahis. La magie de l’art en pleine action.

Le court-métrage a ensuite pris 6 mois à se réaliser. D’abord sur la table de Pitch Comment, qui a créé le storyboard de près de 140 dessins, puis à Toronto pour la réalisation de l’animatique (Switch VFX & Animation) et aux Philippines pour l’animation (ASI Animation Studios). Sans compter plusieurs détours à travers le monde pour la création des sons et musiques. En cours de route,  4 narrateurs a rejoint l’équipe pour donner leur voix aux personnages : 2 pour la version anglaise (Stéphanie Gérard et Richard Burgi) et 2 pour la version française (Laurianne Gilliéron et Nicolas Wendl).

Le vernissage du court-métrage a eu lieu le samedi 22 septembre 2018, à Porrentruy. Près de 300 personnes sont venus découvrir Zoua, le petit garçon né de l’imagination d’une poignée d’enfants de l’AJAFEC durant une belle après-midi d’hiver. Cette soirée fut formidable en tout point, de par la présence des enfants, de plusieurs personnalités jurassiennes, des investigateurs du projet et de ce public si nombreux. 

Depuis lors, Zoua a voyagé à travers le monde, en lice dans les festivals du films de Los Angeles, Brooklyn et San Diego aux Etats-Unis, de Sydney en Australie, de Leeds en Angleterre, de Lahore au Pakistan et même dans les airs au travers de la compagnie d’aviation Virgin Australia. 

Zoua, c’est une histoire composée de rêves, d’évasion, d’irréel, de découvertes qui rappelle à tout un chacun, qu’un enfant malade reste avant tout un enfant et qu’il est important qu’il puisse continuer à rêver. Nous ne pouvons donc que remercier Tiziana Giammarino, l’investigatrice du projet, et son équipe, pour le formidable travail effectué.

Share This